Chirurgie des paupières

La chirurgie esthétique des paupières (ou blépharoplastie) peut intéresser les paupières du bas, du haut, ou les deux.

Il s’agit d’une intervention fréquemment réalisée, et aux résultats très appréciés.

La blépharoplastie peut être réalisée seule, ou associée à d’autres gestes de chirurgie esthétique (lifting par exemple) ou de médecine esthétique (toxine botulique, acide hyaluronique).

Cette chirurgie s’adresse notamment aux patients qui présentent des paupières supérieures tombantes, ou les patients qui présentent « des poches » sous les yeux.

L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale seule, anesthésie locale aidée d’une sédation par l’anesthésiste, ou anesthésie générale. Le type d’anesthésie sera décidée en fonction des gestes à réaliser et du choix du patient.

Quoi qu’il en soit, l’intervention ne nécessite pas de rester une nuit en hospitalisation.

Les cicatrices sont discrètes voir invisibles en haut et en bas.

Concernant les paupières supérieures, elles sont dissimulées dans le pli palpébral. Le principe est grâce à des dessins précis, de retirer l’excédent de peau, ainsi que les poches graisseuses en excès. Il est également possible chez les sujets asiatiques de recréer un sillon palpébral supérieur, s’il est absent.

Concernant les paupières inférieures, 2 types de « voie d’abord », et donc de cicatrices, sont possibles; si le geste a été réalisé par voir conjonctivale (par l’intérieur des paupières), il n’y a pas de cicatrice visible. Dans le cas ou le geste a été réalisé par voie palpébrale, la cicatrice se trouve 2mm sous les cils, sur la paupière, et se prolonge au niveau de la « patte d’oie », ride d’expression à l’extérieur de l’oeil, rendant la cicatrice extrêmement discrète. Plusieurs gestes sont possibles: retirer l’excédent de peau et/ou l’excédent de graisse. Nous pouvons également lorsqu’il existe des cernes, répartir la graisse de façon harmonieuse afin de combler le cerne.

La blépharoplastie n’est pas ou très peu douloureuse.

Un oedème est habituel dans les suites, parfois accompagné d’un hématome (oeil au beurre noir), qui s’estompe dans les jours qui suivent, facilement camouflables avec un anti-cerne. Pour améliorer la récupération, des compresses glacées, ou un masques décongestionnant pourra vous être fourni. Des troubles visuels peuvent apparaître les premiers jours (sécheresse oculaire, sensibilité à la lumière, larmoiements). Ils seront soulagés par l’application d’un collyre hydratation. Les points de suture sont retirés 6 ou 7 jours après l’intervention, par votre chirurgien en consultation de contrôle. Il est conseillé de protéger vos yeux avec des lunettes de soleil 15 jours après l’intervention.

Les résultats d’une blépharoplastie sont habituellement très satisfaisant, et durables.

Un premier résultat est visible rapidement, en 2-3 semaines même si le résultat définitif est obtenu qu’après plusieurs mois ( 3 mois environ), le temps nécessaire pour que les oedèmes fondent, et que les cicatrices blanchissent.

Le regard retrouve de l’éclat, il est rajeuni et perd son aspect lourd et fatigué.

Il est rare qu’une nouvelle intervention soit nécessaire avant une dizaine d’année.

Le résultat peut être optimisé par un lifting frontal, ou cervico facial, mais également grâce à des techniques de médecine esthétique (injection de toxine botulique pour les rides de la patte d’oie, comblement par acide hyaluronique pour le cerne etc…).

Vous pouvez trouver des informations complémentaires sur la fiche d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Réparatrice et Esthétique
Voir le PDF